Le futanari, c'est le cauchemar de l'homme: une femme dotée d'un pénis (si vous avez cliqué, c'est con pour vos yeux). Non seulement c'est assez dérangeant d'un point de vue esthétique, mais en plus ça remettrait en cause l'utilité du mâle.
Tinkle Bell est justement un studio de jeux hentai spécialisé dans le futanari. Partez pas tout de suite, l'article finira sur "Achetez ces titres, bordel!"


Ce qui fait de ce groupe une marque de confiance pour les amateurs de hentai tient en trois points. Tout d'abord, le design tout en courbes et en trais fins. Chaque artwork est très travaillé, et chaque titre embarque quelques crayonnés ou images préparatoires dans ses bonus pour en juger plus facilement.


Le style de Tinkle Bell excelle dans les jeunes filles gâtées en poitrines et ces créatures représenteront donc une grosse majorité du bestiaire croisé dans ces jeux. Point de loli malheureusement, mais de temps en temps quelques adultes accomplis pour varier.

Notons l'effort apporté au parquet.


Le deuxième point possède un nom de code: �2.5E.X.D.】. Il s'agit du système de jeu utilisé. Développé pour et par le studio, il se base sur Flash 7, et permet aux jeux d'être... entièrement animés. Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le H, les jeux sont normalement statiques, à l'exception notable des jeux en 3D et de quelques titres 2D. Ici, les capacités du Flash sont exploitées au maximum pour obtenir des animations excessivement belle, fluides et complexe (surtout en sachant que les titres tiennent sur un cd!). Comme des images ne peuvent pas rendre cet aspect, je vous renvoie à la démo de 闇夜ト星ノ冥土館~��ゅ�りXX~.


Le troisième et dernier point, c'est le prix: les jeux sont proposés autour de 2000Y. Moins de 20€ pour le jeu complet. Même si ça peut paraître stupide puis ce qu'une écrasante majorité des joueurs H occidentaux copient leurs titres, je pense que ces jeux en particulier valent le coup: ils peuvent d'ailleurs être téléchargé directement sur dlsite, un site qui vend ~légalement et sans DRM~ des jeux japonnais. Il y a même une page en anglais pour faire son shopping, et on m'en a dit du bien... Alors achetez ces titres, Bordel!